Culture

REVIVRE 14-18: L'archéologie apporte sa pierre à la poursuite des commémorations de la Grande Guerre

Archéologue au conseil départemental de l'Aisne, Gilles est chargé d'analyser les sous-sols dès que des travaux d'aménagement sont prévus par les institutions sur le territoire.
ne série de fouilles réalisées récemment sur le département a permis d'exhumer une grande quantité de vestiges militaires de la 1ere guerre mondiale.
Cette conférence s'inscrit dans un cycle de rencontres mis en place par les archives départementales de l'Aisne sur la thématique de la grande guerre.
Les vestiges exhumés vont apporter des informations sur les activités humaines que les documents écrits ne peuvent pas retranscrire.
La conférence approfondit une thématique de l'exposition Revivre 1918, l'Aisne se re construit.
Pour Michel Sarter, la nécessité de la prolongation des commémorations est évidente.
C'est l'arrivée dans le nouveau batiment des archives qui a rendu possible la réalisation de cette exposition.
Le déménagement a permis de doubler la capacité de stockage des archives mais surtout de tendre vers la constitution d'un centre culturel à part entière.
Les documents de l'exposition sont tirées des archives, de la caverne du Dragon et du musée de Vassogne.
La prochaine conférence sera organisée le 17 mai prochain, elle mettra à l'honneur Anne Morgan, figure pionnière de l'aide humanitaire.

Articles liés

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer