Patrimoine

Pâtisseries au bleuet dans l’Aisne: quand la passion de l’artisanat rencontre celle de l’histoire

Passionné de bons produits et de la grande guerre, Jérôme Dubief s'est lancé en 2015 dans la confection de pâtisseries et de confisseries au bleuet.
Il avait alors démarré sa gamme avec la Rosalie, un éclair pointu nappé au bleuet, pour rappeler la baïonnette des poilus. 
Fleur emblématique des soldats français de la première guerre mondiale, son parfum se marie délicatement avec le chocolat et d'autres produits.
Originaire de l'Aisne, Jérôme est fier de son terroir et de l'histoire de son département. Il oeuvre pour son attractivité.
Après ses chocolats aux bleuets, il s'est lancé dans la production de bonbons, contenus dans de petites boites métalliques conformes à celles présentes dans le "barda" des poilus.
Le memorial day aura lieu le 27 mai prochain. 

Articles liés

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer