Santé

Le passage à l’obligation des 11 vaccins pour la petite enfance: une utilité sanitaire indispensable

Depuis le 1 janvier 2018, les 8 vaccins jusque là recommandés pour la petite enfance passent à l'obligation, portant le nombre total de vaccins obligatoires à 11.
En terme de calendier vaccinal ou de type de vaccins, rien ne change et ils sont totalement remboursés par la sécurité sociale.
Après la concertation citoyenne et l'avis du Conseil d'Etat, la loi allait statuer le caractère de l'administration de ces 11 vaccins entre le "tout obligatoire" ou "tout recommandé".
En terme de santé publique, le "tout recommandé" aurait été une catastrophe sanitaire.
A Saint-Quentin, le docteur Bakhache, pédiatre et expert en vaccination nous livre son expertise.  

Articles liés

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer