Environnement

Le désherbage sans produits phytos : un casse-tête

Depuis le 1er janvier 2017, la loi interdit l'usage des produits phytosanitaires. Les collectivités ont dû innover et investir pour continuer de traiter les zones habituelles et éviter que les mauvaises herbes ne prolifèrent. A Saint-Quentin, les agents ont choisi une machine à base de vapeur d'eau, du désherbage manuel et d'autres systèmes afin que les trottoirs restent propres. Aujourd'hui, aucun traitement ne permet d'éliminer les adventices comme les produits précédemment utilisés.

Articles liés

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer