Patrimoine

L'Aisne: les carrières ont forgé son caractère

Le bourg de Saint-Gobain dans l'Aisne date du moyen âge.
Ses murs et maisons ont été battis à partir des carrières de calcaire environnantes, comme celle du Bienheureux, dont Christian Richir a fait l'acquisition en 2017.
Aujourd'hui la pierre n'en est plus extraite, Christian Richir y a développé une culture de pleurotes et de shiitakés, des champignons prisés sur les marchés.
L'Aisne est implantée sur un banc calcaire, une roche friable que l'érosion façonne facilement en abris.
Le relief du Soissonnais compte plus de 600 anciennes carrières comme celle du 1er Zouave de Confrécourt, où se sont abrités les soldats français pendant la première guerre mondiale.

Articles liés

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer