Street Art

BALDER, les portraits d’enfants

Si vous n'arrivez pas à lire la vidéo, cliquez ici

Des petits saint-Quentinois ont servi de modèles à BALDER pour les portraits qu’il a réalisé pour le festival.
Venu en visite cet été à Saint-Quentin, il s’est promené et au hasard des rencontres avec des parents a obtenu le droit de dessiner leur enfants.
Il nous explique sa démarche.

Articles liés

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer