Économie

Augmentation au 1er janvier 2018 du montant des amendes de stationnement : la dépénalisation a un coût pour les municipalités

Au 1er janvier 2018, on ne parlera plus de PV mais de FPS, le Forfait Post Stationnement. En cause la dépénalisation des amendes de stationnement, qui fait passer de l'état aux municipalités la gestion de ces amendes. Elle se traduit par un coût pour les communes, puisqu'elles devront prendre à leur charge les frais de remplacement des parcs d'horodateurs
ainsi que le traitement des amendes. Les municipalités ont la liberté de fixer le montant de ces FPS. A Saint-Quentin, il passera de 17 euros à 20 euros. 

Articles liés

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer